Macaron chocolat noisette

 

Je ne fais pas très souvent de macaron, car je trouve souvent la préparation assez longue mais en même temps c’est tellement bon! Alors si vous hésitez, de peur de rater une recette aussi longue, lancez-vous car ça vaut vraiment le coup!!!

 

macaron chocolat1

 

 

macaron chocolat2

 

 

macaron chocolat

 

 

Temps de préparation : Je n’ai pas compté mais disons pas loin de 3 heures, sans compter le temps d’attente après (on ne mange les macarons que le lendemain de leur fabrication, oui je sais, c’est pas juste !).

Pour environ une vingtaine de macarons :

Pour la ganache : 150g de chocolat pâtissier noir (plus de 60%), 120g de crème fraiche liquide entière, 30g de beurre et 1 petite poignée de noisette torréfiées

130g de poudre d’amande
130g de sucre glace
10g de poudre de chocolat non sucré
60g de chocolat pâtissier noir fondu
3 blancs d’œufs

Casser les œufs quelques heures avant la préparation de la pâte. Il paraît que ça fait un peu vieillir les blancs et aide à réussir de beaux macarons !

Préparation de la ganache :

Hacher le chocolat au couteau et le mettre dans un saladier.

Mettre à chauffer la crème dans une casserole jusqu’à ébullition puis verser sur le chocolat en plusieurs fois, en remuant à chaque fois. Le chocolat doit être lisse sans morceaux.

Couper le beurre en dés et l’ajouter au chocolat, bien mélanger pour le faire fondre.

Couper les noisettes torréfiées en tous petits morceaux et les ajouter à la ganache.
Laisser refroidir (recouvrir d’un film plastique au contact) puis mettre au frais une heure environ pour que la ganache durcisse un peu.

Préparation des coques :

Préchauffer le four à 150°C (mode chaleur tournante).

Mixer au robot la poudre d’amandes, le sucre glace et la poudre de cacao pour que le mélange soit le plus fin possible puis tamiser (j’ai tamisé 2 fois).
Faire fondre le chocolat en morceaux à puissance moyenne au micro-ondes et le laisser tiédir.

Monter les blancs en neige. Quand ils sont bien mousseux, ajouter 1/3 du sucre semoule, fouetter 1 minute, ajouter de nouveau 1/3 du sucre, fouetter 1 minute, ajouter le reste du sucre et fouetter de nouveau 1 min (en fait, on ajoute juste le sucre en 3 fois).

Ajouter le chocolat tiédi aux blancs d’œufs montés. Mélanger rapidement à l’aide d’une spatule.

Incorporer, cette fois-ci délicatement, le mélange poudre d’amandes sucre glace aux blancs d’œufs.

Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène et que lorsque l’on ramène une bande de pâte de dessous avec la spatule (le mouvement que l’on fait lorsque l’on mélange), elle se fond d’elle-même au reste de la pâte (c’est l’étape de macaronnage).

Recouvrir la plaque du four de papier cuisson.
Mettre la pâte dans une poche avec une douille 10mm et dresser les macarons de 3/4 cm de diamètre. Les espacer à chaque fois de quelques cm. Une fois la plaque remplit, taper la plaque sur le plan de travail pour bien aplatir les macarons.

Laisser reposer les macarons pendant 15/20 min. Il faut que quand on touche les macarons, la pâte ne colle pas aux doigts (c’est l’étape de croûtage).
Mettre les macarons à cuire pendant environ 15 min environ. Il faut les sortir avant que les macarons commencent à brunir. Normalement une collerette a du se former sous la croûte du macaron et quand on touche les macarons du bout des doigts, il bouge mais avec quand même, une résistance.

Attendre 10 min après la sortie du four, pour décoller les macarons de la plaque, en s’aidant d’une spatule (J’ai eu quelques macarons cassés à cette étape là!).

Assemblage des macarons :

Mettre la ganache dans une poche à douille. Si la ganache est trop dure, attendre à température ambiante, qu’elle prenne la consistance d’une pommade.
Garnir les coques en déposant une noix de ganache puis recouvrir d’une autre coque.

Saupoudrer les macarons de chocolat en poudre à l’aide d’une petite passoire.

Une fois, les macarons prêts, les mettre au frais pendant 12 heures avant de les déguster. A la sortie du frigo, attendre quelques minutes que la ganache se ramollisse un peu, c’est vraiment meilleur! C’est difficile d’attendre, mais ça vaut vraiment le coup !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *